Serial Critiques

12 novembre 2011

Once Upon a Time [1.02]



1.02: The Thing You Love Most
11 640 000 téléspectateurs
- ♥♥♥♥ -


TUMBLR: Sucker Punched

Après un pilote qui aura eu le mérite de me jeter des étoiles pleins les yeux, j’avoue avoir eu un peu peur de voir non seulement la qualité baissé, mais également le rythme ralentir.Beaucoup de séries m’ont par le passé offert un pilote titanesque mais la suite n’a que très rarement réussi à me combler. Allait-il en être pareil concernant ce show ?

On reprend un peu là où l’on s’était arrêté, cet épisode sert principalement à éclaircir les zones d’ombres du pilote. Je dois avouer que les choses me paraissent bien claire, évidente, et que le suite me fait grandement languir.

Une chose m’interpelle, maintenant que l’on a eu l’occasion de faire la lumière sur tout ce qui s’est passé dans le passé, va-t-on continué à y aller ? Pour tout vous avouer, je serais grandement déçu de rester encrer que dans le présent. Je ne suis pas encore prêt à dire au revoir à l’aspect féérique de ce show.

Emma continue d’essayer de comprendre son fils biologique, Henry. Ce qui m’agace tout de même c’est son scepticisme face à la situation. En fouinant son nez partout elle se fait une ennemie redoutable en la personne de Regina alias la méchante reine.

En parlant de celle-ci justement, je suis surpris qu’elle possède enfin plutôt possédait une part d’humanité en elle. Je ne serais dire pourquoi mais je l’ai plaint à un moment donné. Comment peut-on haïr une personne à un tel point que l’on peut renoncer à la personne que l’on aime le plus. Dans les Disney de mon enfance cela ne m’a jamais dérangé cette part de « cruauté », ici cela me gêne.

Content d’avoir eu la chance de croiser au passage la grande Kristin Bauer, actrice que j’aime beaucoup. Quel plaisir de la voir jouer la fameuse sorcière maléfique de « La belle au bois dormant ». Une chose est certaine avec cette série, niveau casting on ne se moque vraiment pas de nous…

Ce que j’aime également avec ce show c’est qu’il prend vraiment le temps de tout mettre en place, en ne laissant rien au hasard. Il y a vraiment des passages de l’épisode que j’ai tout simplement savouré ! Je pense en effet à la petite guerre entre Regina et Emma. D’ailleurs le passage ou Emma s’en prend à l’arbre est très symbolique, comme tout ce qui concernait ses fameuses pommes rouges.

Difficile de parler de pommes rouges sans aborder la magnifique Blanche-neige. Ginnifer Goodwin est tout simplement magnifique, un vrai bonheur pour les yeux. J’ai bien aimé la « confrontation » entre Emma et celle-ci. Je vous rappelle pour ceux qui n’auraient pas suivi qu’Emma est la fille de blanche-neige ! Qu’une seule et unique envie lors de ce passage, que la vérité éclate.

Puis il y a un personnage qui m’intrigue, c’est celui de Mr Gold interprété par l’excellent Robert Carlyle. Je pense qu’à l’avenir il pourrait grandement nous surprendre. Sa façon d’agir avec la reine ne me donne pas spécialement l’impression qu’il soit réellement méchant !

Enfin bref, comme vous l’aurez compris me concernant je n’ai pas la sensation d’avoir perdu la magie du pilote. Je ressors de ce deuxième épisode une fois de plus des étoiles pleins les yeux avec qu’une envie : celle de voir la suite.


Commentaires

Poster un commentaire