Serial Critiques

29 janvier 2012

Buffy contre les vampires [2.07]



2.07: Lie To Me / Mensonge
3 300 000 téléspectateurs
♥♥♥ -


TUMBLR: Goodbye Piccadilly

Episode assez particulier de la série, je ne serais dire pourquoi mais je l’ai toujours rangé un peu à part des autres. Je l’aime beaucoup mais j’en ressors toujours un peu déçu, étrange sensation…

« Buffy rencontre un groupe qui convoie les vampires. Ils sont persuadés que Spike les transformera en créatures supérieures en échange de la tueuse. »

Ce que je regrette justement en premier lieu, c’est le fait que la relation Billy/Buffy n’est pas été mise un peu plus en avant. Je me souviendrais toujours la première fois que j’avais vu cet épisode, j’en avais été frustré. Au départ, on s’attend à avoir quelques révélations sur le passé de Buffy, quelques anecdotes même, mais cela reste très en surface.
Il y a tout de même de bons moments entre-eux, mais voilà le tout reste trop surfait pour que l’on puisse réellement s’attacher.

Le fait que Billy se révèle condamné nous rend de suite légèrement mal à l’aise, on aimerait pouvoir lui pardonner, mais ce n’est pas chose facile. Mettre la vie de Buffy, soit disant sa meilleure amie en danger de mort, me reste un peu en travers de la gorge.
Alors certes la peur de mourir est présente, mais cela n’excuse en rien sa façon d’agir. On constate à plusieurs reprises qu’il adore jouer le bad boy, comme sa rencontre avec Spike, moment déstabilisant.

Le passé d’Angel est également en partie dévoilé, surtout quand Buffy croise sa rencontre avecDrusilla, un vampire qu’il a engendré. J’aime le fait que l’on mette sa nature démoniaque un peu plus en avant, cela permet de constater qu’Angel est loin d’être un nounours.

On peut dire qu’il aura vraiment eu le mérite de me faire beaucoup rire lors de cet épisode. Sa crise de jalousie, le fait de prendre Willow puis Alex à parti. D’ailleurs autre moment très marrant, quand ils sont dans le club et qu’un humain, adorateur de vampire arrive habillé de la même façon que lui, ce moment est juste hilarant.
Et puis, j’ai adoré son petit duo avec Willowla scène où il lui rend visite dans sa chambre me fera toujours autant rire ! Ce passage est juste surréaliste, un contraste entre deux mondes bien différent. Celui d’une adolescente normale et d’un vampire plus que centenaire.

Pour en revenir à Billy, le moment où il expose sa maladie aura toujours le mérite de me mettre mal à l’aise. Idem quand il sort de sa tombe et que Buffy l’abat sans sourciller. D’ailleurs très intéressante conversation avec Giles, quand elle demande de lui mentir et qu’elle le traite justement de « menteur » au final. Un peu l’impression d’assister à une conversation père/fille.

Un épisode centré sur la jalousie, la trahison, l’amour en somme. Episode qui nous fait prendre conscience que le monde de la tueuse à tout de même bien changé, surtout depuis qu’elle possède son identité secrète…


Commentaires

    Episode qui nous permet de retrouver Jason Behr (le très monotone Max Evans de Roswell !). D'ailleurs, en parlant de Roswell, je ne sais pas si tu as suivi cette série, mais j'apprécierais bien des critiques sur celle-ci. Elle est pour moi un peu dans le même esprit que Buffy.
    Concernant l'épisode, je noterais la première apparition de Chanterelle (plus tard appelée Lily à Los Angeles, dans la saison 3 et enfin Anne, dans la série Angel).
    J'aime beaucoup l'association Angel/Willow ! Un duo qui fonctionne bien. Après, le personnage du "meilleur amie de Buffy" qui débarque, j'ai trouvé le scénario très moyen et n'est pas du tout accroché à l'histoire larmoyante de Billy.
    Dans le même esprit que toi, la façon dont Buffy tue sans sourciller Billy m'avait un peu "surpris".

    Posté par Alounet, 01 février 2012 à 20:55

Poster un commentaire