Serial Critiques

20 mars 2012

The Walking Dead [2.03]



2.03: Save the Last One
6 095 000 téléspectateurs
- ♥♥♥ -

 
 
TUMBLR: Wilson is not a consolation prize


Un peu déstabilisé par le début de l’épisode, j’avais en effet la désagréable sensation d’en avoir loupé un et de ne plus m’y retrouver. Je n’avais pas pensé un instant qu’il s’agissait d’un flashforward. 

Je sais que beaucoup ont critiqués ce début de saison, ceci explique peut-être mon retard. Peur d’être déçu moi aussi, mais pour le moment, j’avoue, ce n’est pas vraiment le cas. Jusqu’à présent, je ne vois pas l’épisode passer. Certes l’action s’avère lente, surtout concernant la disparition de Sophia, mais cela plus réel, moins calculé en ce qui me concerne.

Même si « The Walking Dead » s’avère être une série basé sur l’horreur, l’irréel, parfois je la trouve étonnamment authentique, surtout en ce qui concerne la mise en avant de la nature humaine, des actes des survivants.

Le personnage qui se révèle finalement le plus torturé est Shane, et j’avoue que je commence vraiment à apprécier la façon dont il est traité. Il se retrouve vraiment prit entre deux feux puisqu’il ne sait pas qui choisir entre son meilleur ami, et la femme de celui-ci. 
Je n'ai pour habitude de ne pas trop aimer les triangles amoureux mais celui-ci parait plus authentique et même s’il ne réagit pas toujours comme il le devrait, Shane se révèle parfois être un personnage attachant, bien qu’un peu troublant.

On finit donc par reprendre là ou le précédent épisode s’était conclu. Shane doit à un moment donné faire un choix. Sacrifier Otis semblait être un choix judicieux, il n’en avait pas vraiment d’autres. Mais maintenant, il va devoir vivre avec ça sur la conscience, et ça ne sera pas chose facile.
On aurait pu en rester là, mais il faut avouer qu’il a tendance à très vite faire ce genre de choix, puisqu’il avait par le passé déjà abandonné son meilleur ami (à l’hôpital) pour sa survie et surtout pour finir par se taper sa femme au passage.

Du côté de Lori et Rick, j’avoue que le rythme est un peu plombant. Je commence également à avoir beaucoup de mal avec le personnage de Sarah Wayne Callie qui m’insupporte de plus en plus.
Je comprends qu’ils soient dans tout leur état de par l’état de leur fils, mais je trouve que Lori baise bien vite les bras ! Le fait qu’elle se demande s’il ne serait pas préférable qu’il ne survive pas aura eu tendance à me mettre les nerfs.

Du côté des survivants se trouvant dans le cimetière routier, pas de grande avancé. Par contre j’avoue aimer de plus en plus Daryl. Quelle évolution depuis la première saison. J’ai beaucoup aimé d’ailleurs, le duo qu’il forme avec Andrea, il rend ce personnage beaucoup moins irritable !

Sinon, dans toute cette panoplie de nouveaux personnages, j’avoue avoir hâte d’en savoir un peu plus sur Maggie. Un rapprochement avec Glenn devrait très certainement se faire d’ici peu.


13 février 2012

Switched at Birth [1.14]


1.14: Les Soeurs D'estrees
1 897 000 téléspectateurs -
♥♥♥ -

 
 
TUMBLR: Frevondan

La série continue à nous proposer de nouveau des épisodes simples, touchants. Cette fois-ci, on part sur quelque-chose que je n’avais pas réellement vu venir et qui permette par la même occasion de changer la donne en ce qui concerne la suite de la saison.

Emmett va donc devoir dire adieu à sa moto. Il n’a pas d’autre moyen pour se procurer 5 000 dollars que de la vendre. C’est triste vu que cette moto représente des souvenirs auquel il désire se rattacher. 

Cette intrigue, bien que simpliste à la base, va nous permettre de voir certaines choses évoluer, changer à l’avenir…

Grâce à Emmett, on a pu assister à un rapprochement Bay/DaphneCe n’est certes pas encore la grande complicité mais il y a un léger mieux que je tenais à souligner. Il semblerait qu’à la fin de l’épisode, Daphne a choisi d’évoluer et de ne plus se raccrocher à Emmett. J’espère vraiment que ce pseudo triangle amoureux prendra vite fin, car j’avoue que je n’ai jamais été attiré par ce schéma par le passé ! J’aimerais beaucoup voir Daphne évoluer, la voir faire autre-chose que la cinquième roue du carrosse.

Une fois de plus, nous avons droit à une scène Melody/Bay intense. Bizarre de voir une telle rivalité entre-elles. Je comprends que Bay ne soit pas dans les petits papiers de Melody, mais agir, lui parler de cette manière est un peu extrême. On dirait vraiment qu’elle déteste cordialement Bay. Elle ne cherche même pas à la connaitre, à lui laisser une chance. Après tout, il s’agit de la fille biologique de sa meilleure amie ! Elle pourrait au moins faire un effort.

J’ai bien adhéré à cette mission sauvetage et tout ce qui en découle. Le fait que Daphne décide de mentir à Kathryn et John m’a un peu mis mal à l’aise. Même si John recommence sérieusement à m’énerver, je n’ai pu que ressentir de la peine pour Kathryn. Par contre, je n’ai pas compris pourquoi elle décide de d’en prendre à Bay. Pour une fois qu’elle n’avait « presque » rien fait ! A mon avis, elle avait placé Daphne sur un piédestal, la voir agir comme une adolescente normale ça a dû lui faire mal ! Après tout Daphne a également des défauts autres que son amour obsessionnel envers Emmett, je trouve ça bien de les mettre un peu plus en avant !

La fin de l’intrigue d’Emmett me fait trépigner d’impatience puisqu’il décide de retourner vivre chez son père. J’avoue ne pas avoir vu le truc venir et j’avoue avoir ressenti un pincement au cœur envers Melody ! Malgré tout, j’ai vraiment hâte de faire la connaissance avec ce fameux père…

Du côté de Regina, on fait remonter une fois de plus la fameuse révélation qui avait eu lieu dans un précédent épisode. Je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’Angelo ne sache rien. Maintenant on va toujours enfin laissé cette histoire de côté et nous focaliser sur l’avenir.
Voir Regina retomber dans ses bras ne me dit rien qui vaille, certes cette intrigue me plait, tout comme cette fameuse scène, mais nous ne sommes pas là pour déjà voir un happy end donc…
La révélation d’Angelo est certainement fausse, cette histoire de gigolo déguisé je n’y crois guère. J’attends la suite avec impatience, en espérant ne pas être déçu !

Concernant l’intrigue Toby/Simone/Wilke, j’attends d’en voir un peu plus avant de me prononcer.Ce qui me gêne, c’est que j’ai parfois trop l’impression que les intrigues de Toby sont beaucoup trop en retrait par rapport aux autres protagonistes. Je pense qu’un nouveau triangle amoureux pourrait se dessiner de nouveau à l’avenir (j’espère pas). Par contre, je constate que j’ai toujours beaucoup de mal avec l’actrice Maiara Walsh que j’avais détesté dansDesperate Housewives et The Vampire Diaries.

Finalement il n’y a que Switched At Birth pour nous proposer une intrigue simple à la base, mais qui fait finalement couler beaucoup de choses…

Switched at Birth [1.13]


1.13: Self Portrait with a Bandaged Ear
1 992 000 téléspectateurs -
♥♥♥ -

 
 
TUMBLR: Carpe Noctem

J’avoue que depuis la reprise, la série avait perdu son petit côté attachant, larmoyant. J’aime toujours autant mais il n’y a plus ce petit truc que j’aime tant, enfin je devrais dire, il n’y avait plus, car dans cet épisode ENFIN la série redevient telle que je l’aimais cet été. Grand plaisir donc de retrouver Switched at Birth

Angelo revient donc sur le devant de la scène. Jusqu’à présent, je n’étais pas très fan de cette partie de l’histoire. J’avoue qu’avec cet épisode, j’ai tendance à changer un peu d’avis. Je ne sais pas ce que l’on nous prépare mais certaines choses ne semblent pas coller. Angelo cache quelque chose, n’est pas sincère. Même si l’on se douté de quelque-chose depuis le début, cette histoire m’interpelle. 

Angelo devient par la force des choses l’un des personnages principaux, quasiment 80% des histoires de cet épisode tourne autour de lui.
Au départ, le fait que Bay le rencontre seule, m’a donné la désagréable sensation d’avoir loupé un épisode. On passe d’une interdiction de voir Angelo seule à ça ! Je ne peux réellement le reprocher car au moins cela a le mérite de faire bouger les choses. J’aime aussi le fait queDaphne vienne un peu contre sa décision d’ailleurs, s’interposer entre-eux.
Le fameux passage entre Daphne et Angelo d’ailleurs aura eu le mérite de me mettre mal à l’aise. Au moins on ne peut pas dire qu’il n’est pas honnête avec elle. Cette scène est intense, ça fessait longtemps, depuis la reprise, que j’en attendais une de ce genre ! 
Puis Angelo continu de tourner autour de Regina, on dirait à première vu qu’il essaye de reconstruire une famille. Seulement des zones d’ombres commencent à apparaitre et John se demande ou il avait disparu pendant 6 longues années…

Pour une fois, j’ai trouvé Bay particulièrement immature et très énervante, limite égoïste ! Son intrigue directement liée à celle d’Emmett ! 
On revient donc sur la fin du précédent épisode. 
Une fois de plus, la série arrive de nouveau à me toucher, on sent en effet Emmettcomplètement perdu. La sensation qu’il a été agressé. J’ai vraiment éprouvé de la haine envers les policiers. Le moment ou Melody arrive au commissariat m’a véritablement fait froid dans le dos ! 
Son arrestation est donc lié au panneau vierge qu’il avait tagué pour Bay. Je suis un peu déçu, je m’attendais à quelque-chose d’un peu plus palpitant. Malgré tout avec la manière dont la suite des événements est traitée je ne suis pas du tout déçu ! On découvre une autre facette d’Emmett. Jusqu’à présent je le trouvais toujours sur de lui, vivant parfaitement son handicap. On se rend finalement compte que c’est loin d’être le cas.
Même si Bay se révèle énervante une bonne partie de l’épisode, elle ne me déçoit pas vers la fin. J’ai trouvé la scène très romantique, touchante.
Par contre je me demande comment pourra évoluer ce couple en sachant que Melody est contre.D’ailleurs la scène entre Bay et Melody se révèle intense.

La pauvre Daphne, une fois de plus ce n’est pas son épisode. Non seulement sa confrontation avec Angelo la fait souffrir mais elle se fait un peu également un peu malmené dans sa nouvelle équipe. Je ne m’attendais pas à voir cette histoire prendre cette tournure mais je ne suis pas contre. La discrimination, voilà un thème fort qui risque d’être touchant par la suite…

Puis il y a Kathryn, elle continue d’essayé de s’affirmer mais ça ne sera pas chose facile. J’étais enthousiaste avec cette histoire de roman, maintenant un peu moins ! Il faut vraiment qu’elle trouve le moyen de s’éloigner de John ! Il l’empêche vraiment de vivre, de s’épanouir…

Content de retrouver la série pour lequel j’avais eu un immense coup de cœur cet été. J’avais vraiment la sensation qu’elle s’était perdue en cours de route, erreur…

30 janvier 2012

Buffy contre les vampires [2.08]



2.08: The Dark Age / La Face cachée
3 600 000 téléspectateurs
♥♥♥ -


TUMBLR: Goodbye Piccadilly

Episode très intéressant puisqu’il nous présente le côté sombre de Giles, directement lié à son passé. Mine de rien il se passe pas mal de choses, choses qui continueront à être développé par la suite.

« Quand le passé de Giles le rattrape, on se rend de suite compte que celui-ci n’est pas aussi paradisiaque que ce qu’on pouvait le penser. Lui aussi a eu sa part d’ombre, et cela l’a conduit à créer un démon… »

Xander : Génial, Giles et orgie dans la même phrase. Je ne sais pas pourquoi mais ça ne sonne pas bien.

Tout commence classiquement jusqu’à partir dans quelque-chose d’un peu plus noir qu’à l’accoutumé. La relation Buffy/Giles se voit prendre un tournant inédit puisque celui-ci refuse catégoriquement l’aide de Buffy.

Je dois avouer que je n’aime pas trop ce Giles, il boit, n’a quasiment aucun respect et ne se laisse absolument pas faire. D’ailleurs la façon dont il attrape Ethan me fera toujours froid dans le dos.

En parlant d’Ethan justement, content de le retrouver après l’épisode HalloweenJ’ai toujours regretté le fait qu’on ne le voit pas plus dans l’univers du BuffyVerse. J’aime bien quand il fait ressortir les mauvais instincts de Giles dès qu’il débarque.

La relation Giles/Jenny ne se place pas du bon côté également après ce chapitre. Le fait qu’elle se retrouve possédé me fait frissonner à chaque fois. Je l’ai trouvé tellement mignons au tout début de l’épisode. Nul doute que cela n’était pas fait pour durer.

A noter une petite incohérence, quand Cordélia dit dans la salle d’informatique que des inspecteurs sont venus voir Giles et qu’ils ont parlés de meurtre. Cela n’a pas eu lieu de cette manière vu que pas une seule fois la flic ne prononce le mot : meurtre devant Cordélia.
Au départ, je pensais à une erreur de doublage, mais en regardant l’épisode en VO, je me suis rendu compte qu’elle y était également.

Très bonne idée de faire intervenir Angel à la fin. Willow prend position, se fait une véritable place dans l’équipe. En ce qui me concerne, sa magie ne me manque pas. J’aurais même tendance à dire plutôt le contraire. Avec la magie, on prend trop de facilités, cela parait moins « authentique ».

Pour terminer, une chose m’agace, quand Buffy parle à Willow à la fin, en disant qu’elle va devoir claquer son argent difficilement économisé à faire supprimer le tatouage qu’Ethan lui a fait. Je trouve ça un peu injuste, théoriquement c’était à Giles de payer cette « opération ».Vous n’êtes pas d’accord ?

29 janvier 2012

Revenge [1.07]


1.07: Charade
8 580 000 téléspectateurs
- ♥♥♥ -

 
 
TUMBLR: Always the tone of surprise

Il va falloir peut-être arrêté de monter de palier en palier niveau angoisse, car à vrai dire, à chaque fois que je ressors d’un épisode, j’en suis limite estomaqué ! La série ose et va de plus en plus loin !

« Le 25ème anniversaire de mariage des Graysons est loin d’être à la fête du fait de leur désir de faire profil bas. Le calme est interrompu par un article important paru dans le journal et un dîner familial avec des invités non souhaités. Le destin de Lydia pèse lourd pour tout le monde. Frank, désespéré de prouver sa fidélité à Victoria, creuse profondément dans le passé d’Emily et en découvre trop. »

Mais quand cela va-t-il s’arrêter ? Comment les choses vont-elles tourner ? 

Mon dieu ! Comme la tension monte crescendo ! Pour une fois, pas de réception, mais un simple dîner. Pourtant cela prend vite un tournant inattendu quand quasiment tout le monde quitte la table.

Je trouve que scénaristiquement parlant, la série est bien géré, bien nuancé. Elle arrive toujours à me surprendre, me mener ou je ne l’aurais pas pensé au départ. Cet épisode ne fait pas exception à la règle.

C’est donc le 25ème anniversaire du couple Grayson, Conrad et Victoria. Une fois de plus ils décident de s’exposer, de mentir sur leur statue de couple. Bien évidemment, comme nous le savons tous depuis le début, ils sont loin de vivre heureux, et c’est plutôt un couple sur la tangente que nous avons affaire. Leur 25ème anniversaire de mariage sera donc très certainement le dernier, vu que Victoria décide de mettre Conrad à la porte. 
Après cet épisode, je ne cesse de me demander comment cela va dorénavant évoluer. 
Va-t-il revenir et tout faire pour sauver les apparences ? Où va-t-il rester avec Lydia, une fois que celle-ci se sera réveillée ? 

Avec cet anniversaire un peu particulier, le couple Daniel et Emily se retrouve exposée face à une journaliste. Cela me fait un peu peur, peur que quelqu’un finisse par la reconnaitre et la faire chanter.

En parlant de reconnaitre, Frank découvre la vérité sur Emily. Malgré que celle-ci obtienne de l’aide de Warden Sharon Stiles jouée par l’excellente CCH Pounder, cela ne suffit malheureusement pas. Il découvre qu’elle a changé son identité et décide de retrouver la vraieEmily Thorne. Seulement en retrouvant celle-ci, il signe son arrêt de mort, vu qu’elle n’hésite pas à l’assassiner froidement.

Avec le retour de la vraie Emily Thorne dans les Hamptons, je me demande comment cela va tourner pour Amanda
Comment pourra-t-elle faire en sorte que les Grayson ne fassent pas le rapprochement ?

Du côté de l’affaire Tyler, ça évolue puisque Emily demande à Nolan de faire en sorte d’avoir un point d’appui sur celui-ci. Je dois dire que j’ai été très surpris par la tournure des événements,apprendre qu’en fait Tyler est un gigolo gay, je n’avais rien vu venir. 
L’entrevue prend un tournant inattendu puisqu’ils finissent par coucher ensemble ! Je dois dire que je ne sais plus trop dans quel camp Nolan se situe.
Va-t-il finalement choisir de se ranger du côté de Tyler et finir par trahir Emily ?

Du côté de Charlotte et Declanla mayonnaise ne prend toujours pas, rien à faire ! Pire, Declancommence sérieusement à m’énerver. Sa prise de parole pendant le diner des Grayson était vraiment malvenue et pas très polie. Il serait peut-être temps de jeter le personnage au oubliette, non ?


Buffy contre les vampires [2.07]



2.07: Lie To Me / Mensonge
3 300 000 téléspectateurs
♥♥♥ -


TUMBLR: Goodbye Piccadilly

Episode assez particulier de la série, je ne serais dire pourquoi mais je l’ai toujours rangé un peu à part des autres. Je l’aime beaucoup mais j’en ressors toujours un peu déçu, étrange sensation…

« Buffy rencontre un groupe qui convoie les vampires. Ils sont persuadés que Spike les transformera en créatures supérieures en échange de la tueuse. »

Ce que je regrette justement en premier lieu, c’est le fait que la relation Billy/Buffy n’est pas été mise un peu plus en avant. Je me souviendrais toujours la première fois que j’avais vu cet épisode, j’en avais été frustré. Au départ, on s’attend à avoir quelques révélations sur le passé de Buffy, quelques anecdotes même, mais cela reste très en surface.
Il y a tout de même de bons moments entre-eux, mais voilà le tout reste trop surfait pour que l’on puisse réellement s’attacher.

Le fait que Billy se révèle condamné nous rend de suite légèrement mal à l’aise, on aimerait pouvoir lui pardonner, mais ce n’est pas chose facile. Mettre la vie de Buffy, soit disant sa meilleure amie en danger de mort, me reste un peu en travers de la gorge.
Alors certes la peur de mourir est présente, mais cela n’excuse en rien sa façon d’agir. On constate à plusieurs reprises qu’il adore jouer le bad boy, comme sa rencontre avec Spike, moment déstabilisant.

Le passé d’Angel est également en partie dévoilé, surtout quand Buffy croise sa rencontre avecDrusilla, un vampire qu’il a engendré. J’aime le fait que l’on mette sa nature démoniaque un peu plus en avant, cela permet de constater qu’Angel est loin d’être un nounours.

On peut dire qu’il aura vraiment eu le mérite de me faire beaucoup rire lors de cet épisode. Sa crise de jalousie, le fait de prendre Willow puis Alex à parti. D’ailleurs autre moment très marrant, quand ils sont dans le club et qu’un humain, adorateur de vampire arrive habillé de la même façon que lui, ce moment est juste hilarant.
Et puis, j’ai adoré son petit duo avec Willowla scène où il lui rend visite dans sa chambre me fera toujours autant rire ! Ce passage est juste surréaliste, un contraste entre deux mondes bien différent. Celui d’une adolescente normale et d’un vampire plus que centenaire.

Pour en revenir à Billy, le moment où il expose sa maladie aura toujours le mérite de me mettre mal à l’aise. Idem quand il sort de sa tombe et que Buffy l’abat sans sourciller. D’ailleurs très intéressante conversation avec Giles, quand elle demande de lui mentir et qu’elle le traite justement de « menteur » au final. Un peu l’impression d’assister à une conversation père/fille.

Un épisode centré sur la jalousie, la trahison, l’amour en somme. Episode qui nous fait prendre conscience que le monde de la tueuse à tout de même bien changé, surtout depuis qu’elle possède son identité secrète…

28 janvier 2012

Revenge [1.06]


1.06: Intrigue
8 711 000 téléspectateurs
- ♥♥♥ -

 
 
TUMBLR: OMG Revenge

Le précédent épisode se terminé d’une manière qui avait eu le mérite de me souffler. Je dois dire que j’attendais celui-ci avec impatience. Vers quoi la série allait-elle se tourner ?Finalement, je n’en ressors absolument pas déçu !

« Les fêtes du 4 Juillet des Graysons sont légendaires mais quand une vidéo de surveillance incriminante sort et rompt le lien de confiance entre les Graysons et leur chef de la sécurité, Frank. Frank ne chutera pas sans se battre, ce qui causera bien des ennuis à Nolan et Emily. 
Parallèlement, la tension entre Emily et Tyler s'accentue. Les deux garçons Porter sont prêts à tout pour séduire leur âme soeur.
 »

Lydia n’est donc pas morte ! Première grande surprise. Nul doute que la bitch refera surface tôt ou tard, il ne peut vraiment pas en être autrement. D’ici là, je pense qu’on essayera de l’assassiner à l’hôpital. J’avoue que je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’elle survive à cette chute, il n’y a pas à dire, elle est vraiment coriace !

L’autre grande surprise, c’est que l’axe scénaristique a été modifié spécialement pour cette histoire. Cela fait grand bien de voir autre-chose que la vengeance de la semaine. Par contre, comme on ne peut pas tout avoir, une fois de plus une réception est organisée ! A croire qu’une réception est organisée chaque soir dans les Hamptons

Ce que je peux dire, c’est que les prochaines semaines risquent d’être difficiles pour Amanda,puisque l’étau semble se resserrer autour d’elle. Une chose est certaine, elle va devoir faire encore plus attention qu’auparavant, surtout que Frank semble être sur sa piste. 

Justement, en parlant de Frank, je ne voyais pas la chose tourner de cette façon pour lui. Mais je dois avouer que je suis loin d’être déçu, c’est même le contraire. Il va devenir un adversaire très coriace pour certains habitants des Hamptons, surtout pour Amanda et Nolan. D’ailleurs on peut dire que Nolan a vraiment passé un mauvais moment en compagnie de celui-ci.

Petit paragraphe sur Tyler. Alors lui, je ne peux plus le supporter ! Il faut vraiment l’éliminer car c’est typiquement le genre d’intrigue qui pourrait très vite me lassé. Je n’arrive pas à croire que les Grayson au complet puissent être aussi manipulables ! Presque l’envie de les secouer !
Seule Amanda semble voir claire dans son jeu, mais comme son souhait est justement de la mettre hors d’état de nuire, j’avoue ne pas savoir comment tout cela va se terminer…

Je trouve la storyline Charlotte/Declan décevante. Je n’arrive pas à m’y intéresser, rien à faire.On dirait que les scénaristes se sont éclatés à nous faire un remake de « La belle et le clochard», c’est ennuyant et surtout décevant.

Jack qui se décide enfin à révéler ses sentiments à Amanda, j’ai trouvé la scène mignonne ! Malheureusement elle le rejette. Ce qui m’énerve, c’est qu’elle semble vraiment amoureuse de lui, mais voilà, la cocotte veut avant tout assouvir sa vengeance, donc l’amour attendra.

Du côté de Victoria et de Conrad, rien de bien passionnant à soulever pour le moment. L’espèce de triangle qui semble se former avec Frank pourrait conduire à quelque-chose de savoureux.Reste à espérer que le tout soit bien traité…

Buffy contre les vampires [2.06]



2.06: Halloween
3 600 000 téléspectateurs
♥♥♥ -


TUMBLR: Goodbye Piccadilly

Episode d’Halloween, le premier de la série. Cette fête colle parfaitement à l’ambiance de la série. Pourtant quand j’y regarde de plus près, ces épisodes ne sont certainement pas mes préférés, mais ils possèdent un certain charme.

« La bande emprunte des costumes à une nouvelle boutique, Buffy et ses amis se transforme soudainement selon le costume qu'ils portent. De plus, Spike en profite pour réapparaître. »

En tombant sur cet épisode, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec un autre épisode de la saison 6 « Tabula rasa », le 6.08 pour être plus précis. Même s’ils sont radicalement différents, le thème central reste le même.

Quand tout le monde pense passer un Halloween tranquille, Ethan Rayne débarque à Sunnydaleavec l’envie de créer le chaos. De suite les choses se gâtent et une bonne partie de la ville se retrouve prisonnier de leur costume.

J’aime beaucoup la remise en question de Buffy concernant Angel. Le fait qu’elle cherche à savoir quel genre de femme le fessait craqué par le passé. 
La petite intrusion dans le bureau de Giles avec Willow est très marrante, surtout la fameuse diversion ou elle n’hésite pas à dire à celui-ci que Mlle Calendar le trouve chou ! La tête de Gilesà ce moment-là est juste à se tordre de rire.

Quand le chaos prend place dans la ville, tout est remis en question. Buffy se retrouve prisonnière de sa robe de noble, sans souvenirs, sans instinct de tueuse. Cela s’avère d’autant plus compliqué que Spike a justement décidé d’attaquer le soir d’Halloween, suite à une vision de Drusilla.

En parlant de Drusilla justement, quel plaisir de voir un personnage aussi déjanté dans leBuffyVerse. C’est vraiment l’une de mes préférées. J’aime vraiment tout chez elle, que ce soit sa folie, sa beauté et Mlle Edith.

Une fois de plus la série est agrémentée de clins d’œil, de références culturelles. La série Xenaest même mentionné par Willow quand elle dit à une Buffy amnésique « She couldn’t have dressed up as Xena ? ».

Cordélia m’a une fois de plus fait beaucoup rire. Surtout la réplique qu’elle balance à Willow quand celle-ci pense que Cordélia est également amnésique.

Willow : Tu t’appelles Cordélia, tu n’es pas un chat, tu vas au lycée et nous sommes tes amis, si on peut dire.
Cordélia : C’est gentil Willow, et tu délires depuis quand ?


A noter dans cet épisode, la présence d’Oz qui une fois de plus est subjugué par la beauté et le naturel de Willow ! Il serait vraiment temps qu’ils se parlent !

Pas le meilleur épisode de la série mais qui nous offre tout de même quelques passages savoureux et nous permet de constater par la même occasion, que le passé de Giles n’est pas aussi rose qu’on le pensait…

27 janvier 2012

Once Upon a Time [1.09]



1.09: True North
9 830 000 téléspectateurs
- ♥♥♥♥ -


TUMBLR: Once Upon A Time-Caps

Je suis tout content d’avoir réussi à retrouver la magie des premiers épisodes. Je pensais vraiment ne plus réussir à être envouté par le show : erreur.

« Alors qu'elle ressent leur peine pour avoir vécu la même chose, Emma tente d'aider deux enfants sans domicile à retrouver leur père avant qu'ils ne soient placés en famille d'accueil et séparés. Pendant ce temps là, de retour dans le monde des contes, la Reine contraint Hansel et Gretel à voler un vieil artefact appartenant à une vieille sorcière. »

Je ne serais vous dire réellement pourquoi cet épisode est mieux que les précédents. Pourtant au départ, je dois avouer que j’étais une fois de plus un peu déçu, déçu de voir encore un épisode stand-alone. Mais voilà, au cours de mon visionnage, il y a eu un petit déclic, déclic qui aura eu le mérite de me donner la sensation d’entrer dans la série. Que du bonheur, en somme…

Hansel et Gretel, j’avoue une fois de plus, avec grande honte, que je ne connaissais pas bien ce conte. J’avais entendu l’histoire, une fois, il y a bon nombre d’années. Il me restait quelques brides, suffisamment pour essayer de différencier le vrai du faux. Je ne serais dire pourquoi cette histoire m’a attiré mais j’ai complétement réussi à entrer dans la partie féérique (chose qui n’était plus arrivé depuis très longtemps).

Une fois de plus, l’Evil Queen apparait comme une personne cruelle et sans cœur. Puisque non seulement elle emprisonne le père d’Hansel et Gretel mais décide de se servir des deux enfants afin de voler une sacoche à une sorcière aveugle. 
Quand la sorcière s’avère être Emma Caulfield, je ne peux que crier mon bonheur. Très content d’avoir eu la chance de retrouver cette actrice que j’adorais tant !

Finalement Hansel et Gretel arrivent, à coup de ruse, à remplir leur mission. Quel n’a pas été ma surprise de constaté qu’il s’agissait de la fameuse pomme empoissonnée destinée Snow Whiteque les enfants ramènent !

Parallèlement les enfants se retrouve également dans notre monde. Orphelins, ils sont sur le point d’être séparés et placés. Heureusement Emma sera présente pour les aider. Et en réunissant une famille elle fera avancer une fois de plus la fameuse prophétie du côté positif.

J’ai beaucoup aimé le sous-sujet, l’abandon. Emma à été abandonné, puis elle a abandonné son fils à la naissance. Drôle de situation. En mettant cela un peu plus en avant, on rend Emmaplus humaine, avec beaucoup de qualités, mais également ses défauts.
L’autre point qui me laisse présager du bon pour l’avenir est le fait qu’elle a menti à Henryconcernant l’identité de son père. Cela me fait me poser pas mal de questions, en espérant avoir un semblant de réponse bientôt.
J’avoue qu’à un moment j’avoue avoir eu de l’espoir, quand Mary Margaret prend la couverture d’Emma. Malheureusement cela ne sera pas ENCORE pour aujourd’hui. Mais bon la discussion est lancé, ce n’ai plus très loin (je l’espère) de se produire.

J’avoue que je suis curieux de savoir qui est le nouvel étranger qui finit par débarquer dans la ville. Pendant un instant j’ai imaginé que ce serait le père d’Henry mais cela ne semble pas faisable. 
Par contre que contient la mystérieuse boite qu’il transporte ? La mémoire des habitants ?

Buffy contre les vampires [2.05]



2.05: Reptile Boy / Dévotion
3 400 000 téléspectateurs
♥♥ -


TUMBLR: Goodbye Piccadilly

Je dois avouer que cet épisode fait partie pour moi de l’un des moins réussi de la saison. Dès mon premier visionnage je n’ai jamais réellement réussi à accrocher. Certes il y a 2 – 3 passages très intéressant surtout concernant le personnage de Willow, mais le reste…

« Buffy et Cordélia font la connaissance de garçon de l'université alors qu'elles sont invitées à une fête de fraternité, elles se retrouvent comme sacrifice humain pour un démon reptilien. »

Ce qui a tendance à m’agacer avec cet épisode, c’est la désagréable sensation de déjà-vu. Une fois de plus Cordélia se retrouve en danger, kidnappée, attachée… Bref c’est du vu et du revu, rappelez-vous les amis, nous avions déjà eu une intrigue similaire dans l’épisode 2.02.

Je me rends compte que cette première partie de saison est finalement loin de m’emballer. Avec le temps je me souviens que celle-ci prend son envol dès l’épisode 2.09. Il faudra que j’arrive encore à être un peu patient, heureusement qu’avant celui-ci il reste un voir deux petites pépites.

L’un des points positif est que l’on met une fois de plus la mission de Buffy en avant nous fessant comprendre que son seul désire c’est d’être une fille ordinaire. J’ai beaucoup apprécié ses prises de bec avec Giles alors que lui décide de continuer à jouer la sourde oreille.
Idem pour Angel qui continu de faire le vampire distant alors qu’il éprouve quelque-chose pourBuffy

BUFFY : Dans le temps qui me reste à moi, mais vraiment à moi, c’est à dire de 7h00 à 7h15, est-ce que j’aurais le droit de faire ce que je veux ? 
GILES : Je t’en prie, je sais ce que c’est d’avoir 16 ans. 
BUFFY : Non je regrette vous ne savez pas ce que c’est d’avoir 16 ans, ni d’être une fille, ni d’être la Tueuse.


L’une de mes scènes favorite restera celle ou Willow avoue à Giles que Buffy lui a mentit mais qu’elle décide finalement de vider son sac en leur disant sa façon de penser.

Au niveau du démon du jour, il faut avouer qu’il n’est guère passionnant, limite ennuyant.Malgré tout le moment ou Buffy le coupe en deux restera l’une de mes scènes cultes.

Il y a aussi le fameux moment ou Alex voulant aider Buffy se retrouve à faire le serveur déguisé en femme pour les mecs de la fraternité.

Loin d’être passionnant, cet épisode arrive tout de même à aborder une thématique forte pour la série. On a même le droit à notre petite morale : l’alcool c’est mal les amis…